LIVRES VIDEOS TEXTES DONNEES

LA PEAU DU MONDE

le dehors du dedans

ACCROCHAGES DE TRAVAIL

« Ce qu’il y a de plus profond chez l’homme, c’est la peau. »
.....................................................................Paul Valéry

« Nous regardons fixement les paysages que nous avons crées sans voir l’intérieur qui les fonde, les nerfs, les os, les viscères, le sang, l’eau. Ce qui se trouve hors de nous à la fois nous attire et nous repousse dans les limites de ce que nous sommes. »
.............................................................Raymond Bozier

L’espace d’exposition
est constituée soit d’une grande salle, soit d’une suite de salles plus ou moins grandes. Dans ce cas toutes sont blanches et de bonne hauteur et donnent sur de multiples espaces de transition. Tout est là pour que ces espaces soient mis en mouvement par l’intention dynamique d’un accrochage. Aussi ma démarche serait d’assimiler la présentation d’œuvres au montage dialectique ou au contrepoint musical.
..................................................................suite du texte

 

 

 

 

« LA PEAU DU MONDE » Le dehors du dedans